Développement durable

Un concept nouveau

Le développement durable est un concept relativement nouveau puisque sa définition précise a été posée pour la première fois en 1987 par la Commission Mondiale pour l’Environnement et le Développement dans le rapport BRUNDTLAND :
« C’est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».






3 domaines sont concernés

Le concept de Développement durable associe trois objectifs : efficacité économique, équité sociale et préservation de l’environnement.

 


L’efficacité économique doit permettre de satisfaire les besoins de base tels que le logement, la nourriture, la santé, l’éducation, le confort et les loisirs mais aussi l’emploi. Le volet économique vise également à limiter voire à prévenir les coûts à long terme.
La protection de l’environnement passe par une limitation des pollutions, nuisances et risques, une consommation raisonnable des matières premières en fonction de leur taux de renouvellement ainsi que le maintien de la bio diversité, de la santé publique et de la qualité de l’air, de l’eau et du sol.
L’équité sociale vise une solidarité générationnelle et spatiale. Elle concerne également l’amélioration de la qualité de vie et des conditions de travail.

 

Des principes d’action

Pour mener à bien ces objectifs quatre grands principes sont posés :

- Principe d’Intégration : le progrès est à envisager d’un point de vue économique mais aussi environnemental, social et culturel,
- Principe de Solidarité : tenir compte des attentes et des conséquences sur les autres, ailleurs et plus tard,
- Principe de Précaution et d’Evaluation : s’interroger sur les conséquences éventuelles et sur les impacts effectifs pour corriger si besoin,
- Principe de Participation : afin de mettre en place les meilleures solutions dans l’intérêt général.

Les hôpitaux particulièrement concernés

Dans ce contexte, les Établissements de santé sont concernés au premier chef car ils répondent à des besoins, produisent des services (activités de soin), emploient des milliers de personnes et participent ainsi au tissu socio-économique des territoires.
Ainsi ces établissements sont des acteurs non négligeables en termes d’impact sur l’environnement (gros producteurs de déchets, gros consommateurs d’eau et d’énergie…)

Qualité et développement durable

C’est la raison pour laquelle la Haute Autorité de Santé (HAS) considère que les valeurs, les activités et les missions d’un établissement de santé doivent incorporer les enjeux de développement durable notamment via une démarche d’amélioration continue de la qualité et de la gestion des risques inscrite dans la durée. L’objectif de la certification est d’inciter nos structures de soins à promouvoir la démarche de développement durable.
Ainsi la notion de développement durable se retrouve tout au long du référentiel de certification

Critère 1b : Engagement dans le développement durable
Critère 3d : Qualité de vie au travail
Critère 6f : Achat éco-responsable et approvisionnement
Critère 7a : Gestion de l’eau
Critère 7b : Gestion de l’air
Critère 7c : Gestion de l’Energie
Critère 7d : Hygiène des locaux
Critère 7e : Gestion des déchets


L'Hôpital du Gier et le développement durable

L'Hôpital du Gier a engagé des actions qui relèvent du développement durable. Elles sont nombreuses mais éparses.
Afin de mener une politique structurée dans ce domaine, l'Hôpital du Gier s'est organisé pour formaliser son projet "développement durable".

L'Hôpital du Gier continue son engagement dans la notion de développement durable.

Une charte de nos engagements en matière d'écologie et d'économie a été élaborée. Elle vise à :

- limiter les impressions "papier"
- réduire et mieux gérer nos déchets
- améliorer la gestion des stocks,
- limiter nos consommations d'eau et d'électricité.















Exemple d’implication de l'Hôpital du Gier

La gestion des déchets :

Depuis plusieurs années une politique globale de tri de ses déchets a été engagée afin de favoriser leur recyclage ou d’éviter tout risque de contamination de l’environnement.

Deux grands types de déchets peuvent être produits dans un établissement de santé :

 




Les déchets d'activité de soins à risques


Type de déchets et exemples
Matériel de tri ou destination interne
Devenir des déchets



Déchets d’activité de soins à risque infectieux et assimilés (DASRI) : seringues, objets de pansements souillés, collecteurs OPTC, sondes, masques, tabliers plastiques…
Sac jaune
Incinération
Pièces anatomiques reconnaissables
Sac vert Crémation
Déchets à risque chimique et toxique (déchets de chimiothérapie, médicaments périmés) Sac jaune Incinération

 

Les déchets ne provenant pas d'activité de soins à risques


Type de déchets et exemples
Matériel de tri ou destination interne
Devenir des déchets



Cartons pliés
Rolls
Recyclage
Papiers confidentiels
Consoles dédiées Déchiquetage puis recyclage
Piles et batteries
- Ateliers des services techniques pour l’hôpital de Saint Chamond, Marrel et l’Orée
- Local Déchets sur site A Pinay


Recyclage
Cartouches d'encre usagée
Magasin central
Recyclage
Stimulateur cardiaque
Pharmacie
Destruction



Quelques exemples d’actions relevant du Développement durable :

- Insertion de personnes en difficulté
- Soutien à des associations de travailleurs handicapés (achats)
- Projet social et qualité de vie au travail
- Accueil stagiaire et élèves (tutorat...)
- Suivi et limitation des consommations d’eau (brise-jet...)
- Suivi et limitation des consommations d’énergie
- Intégration développement durable dans les appels d’offres dans le choix des
matériaux, dans la conception des nouveaux projets...


Le groupe ASH et les services Logistiques ont amorcé une réflexion sur le recyclage du papier non confidentiel afin de mettre en place une filière d’élimination spécifique au papier. Cette action permettra à la fois de diminuer le coût de traitement de nos ordures ménagères et de participer à la production de papier recyclé.


Pour en savoir plus :
>Consultez le bilan sur la réduction des gaz à effet de serre


Autre exemple : ECO CUP à Marrel