Historique

L’hôpital de Saint-Chamond

En 1672 commence la construction de l’Hôtel Dieu sur le Quai de la Rive.

En 1940, Monsieur PINAY, maire de la ville, demande aux sœurs de Niedenbronn de la Congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur, d’assurer les soins aux malades dans le nouvel hôpital en voie d’achèvement sur le site actuel (150 lits dont 60 de sanatorium).
Cinq médecins ont marqué cette époque le Docteur DANIC, le Docteur GUERICOLAS (chirurgien), le Docteur MERMET (accoucheur), le Docteur BARTHELEMY (pédiatre) et le Docteur RIGOT (pneumologue).
Le site a été régulièrement restructuré, en particulier lors la fusion en 1996 avec l’Hôpital Marrel de Rive de Gier et en 2006 pour accueillir l’ensemble des services aigus de la vallée.

 


Centre Marrel de Rive de Gier

L’hôpital Marrel est aujourd’hui un centre de rééducation. Avant d’être très spécialisé, ce fût un hôpital général et un hospice dont la création remonte au Moyen-âge.

En 1902, les frères MARREL construisent à leur frais l’hôpital actuel. Afin d’améliorer les soins apportés, une complémentarité a été crée entre les deux structures hospitalières de la vallée dès 1994.

Progressivement le site de Saint Chamond a concentré les plateaux techniques et les services aigus (maternité en 1984, chirurgie en 1995 et médecine en 2007) et le site dit Marrel s’est spécialisé en soins de suite et de rééducation fonctionnelle avec la construction d’un centre de balnéothérapie et d’un hôpital de jour (fin de la reconstruction prévue en décembre 2013).



EHPAD Antoine Pinay - Les Charmilles à Saint-Chamond

En 1897 l’asile Oriol-Gillier est construit rue de l’Egalité pour accueillir les viellards des manufactures des tresses et lacets. Il est légué aux hospices civils de Saint Chamond en 1931.En 1968, sort de terre la maison de retraite Antoine Pinay (les Charmilles) rue Laurent Charles puis son extension en 1994 avec le déménagement de l’asile Oriol Gillier



EHPAD L'Orée du Pilat à Rive de Gier


Maison de retraite construite en 1870 dans un site paysagé incluant un parc animalier (daims) et gérée par les Petites sœurs des pauvres jusqu’à son rattachement à l’hôpital en 1981.









Institut de Formation en Soins Infirmiers

En 1940, les sœurs de Niederbronn créent, en parallèle avec la prise en charge des soins dans le nouvel hôpital, une école dédiée à la formation des infirmières et des assistantes sociales qui s’installera en 1950 dans les locaux actuels. Sœur Marie Victor y a apporté sa marque de 1953 à 1982.

En 1995, l’école est rattachée à l’hôpital.

En 2013, l’Institut de Formation en Soins Infirmiers forme 65 Infirmières et 30 Aide soignantes par an.
Pour la rentrée 2018, il déménagera sur le site de Novaciéries.


> En savoir plus...