IFSI de l'Hôpital du Gier

1 rue Pétin Gaudet
42403 ST CHAMOND Cédex
04.77.22.07.15
ifsi.stchamond@hopitaldugier.fr
http://www.hopitaldugier.fr/
Ouvert du Lundi au Vendredi
de 8h15 à 12h15 13h00 à 17h00
(Fermé au public le lundi matin)

 

Présentation




Nouvelle adresse :

1 Rue Pétin Gaudet
42400 SAINT-CHAMOND
Tél. 04.77.22.07.15


L'institut de formation agréé par l'Etat est intégré à l'Hôpital du Gier. Les formations initiales sont autorisées par la Région Rhône-Alpes qui concourt à leur financement.
L’institut, assure ainsi les formations préparant :
- au Diplôme d’État Infirmier (D.E.I.) depuis 1940 (quota 65 étudiants)
- au Diplôme d’État Aide-Soignant (D.E.A.S) depuis 1974 (quota 32 élèves dont 26 parcours complets).
 

> Téléchargez la plaquette AS


L’institut propose également des sessions de formation continue autour de la pédagogie, la qualité des soins, l’analyse de l’expérience professionnelle et des conférences-débats.

Le projet pédagogique de l’institut repose sur deux fondements : le vivre ensemble et la formation des futurs professionnels dans une vision humaniste. Pour ce faire, trois axes apparaissent comme essentiels : accompagner l’acquisition des compétences professionnelles, développer une pratique réflexive, favoriser l’alternance intégrative.


L'équipe est constituée d’une équipe pédagogique de 14 cadres de santé formateurs, d’une équipe administrative de 4 secrétaires, 1 documentaliste et d’une équipe de bio-nettoyage de 2 agents d’entretien.



 Formations initiales 

Formation infirmière

Qu'est-ce que le métier d'infirmier(e) ?

L'infirmier ou l'infirmière donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical, ou en application du rôle propre qui lui est dévolu.

L'infirmier ou l'infirmière participe à différentes actions, notamment en matière de prévention, d'éducation à la santé et de formation ou d'encadrement.

L'exercice de la profession d'infirmier ou d'infirmière comporte l'analyse, l'organisation, la réalisation de soins infirmiers et leur évaluation, la contribution au recueil de données cliniques et épidémiologiques et la participation à des actions de prévention, de dépistage, de formation et d'éducation à la santé.

Les infirmiers exercent leur activité en relation avec les autres professionnels du secteur de la santé, du secteur social et médico-social et du secteur éducatif.

Les soins infirmiers, préventifs, curatifs ou palliatifs, intègrent qualité technique et qualité des relations avec le malade.

L'infirmier peut travailler dans les Centres hospitaliers, les cliniques, les maisons de retraite, à domicile, en libéral…

Il peut se spécialiser : Infirmière puéricultrice, infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, cadre de santé…

L'infirmier ou l'infirmière donne habituellement des soins infirmiers sur prescription ou conseil médical, ou en application du rôle propre qui lui est dévolu. L'infirmier ou l'infirmière participe à différentes actions, notamment en matière de prévention, d'éducation à la santé et de formation ou d'encadrement.

L'exercice de la profession d'infirmier ou d'infirmière comporte l'analyse, l'organisation, la réalisation de soins infirmiers et leur évaluation, la contribution au recueil de données cliniques et épidémiologiques et la participation à des actions de prévention, de dépistage, de formation et d'éducation à la santé.

Les infirmiers exercent leur activité en relation avec les autres professionnels du secteur de la santé, du secteur social et médico-social et du secteur éducatif. Les soins infirmiers, préventifs, curatifs ou palliatifs, intègrent qualité technique et qualité des relations avec le malade.
L'infirmier peut travailler dans les centres hospitaliers, les cliniques, les maisons de retraite, à domicile, en libéral, en entreprise, en établissement scolaire…
Il peut se spécialiser pour devenir infirmière puéricultrice, infirmier anesthésiste, infirmier de bloc opératoire, cadre de santé…

>Pour plus d'information, consultez la fiche métier.


Conditions d'inscription

EN ATTENTE DES NOUVELLES MODALITÉS D'ENTRÉE EN ECOLE D'INFIRMIÈRE

  • VALIDATION DE LA FORMATION


    Le diplôme d'état infirmier est délivré par la DRJSCS après validation de 180 ECTS. La validation de l’ensemble de la formation permet ainsi d’obtenir un grade licence.


    Formation aide-soignant(e)


     

    QU'EST-CE QUE LE MÉTIER D'AIDE SOIGNANT ?

    L'aide soignant peut travailler dans un établissement ou au domicile de la personne soignée. Il exerce son activité en collaboration avec l'infirmier et sous sa responsabilité, en milieu hospitalier, extra-hospitalier (centre de soins,...) ou médico-social (EHPAD, MAS,...).
    Il dispense des soins permettant de répondre aux besoins des personnes pour compenser partiellement ou totalement au manque d'autonomie de la personne (toilette, habillage, déplacements, ...). Il participe en outre à l'entretien de l'environnement immédiat du patient et à la désinfection du matériel.
    L'aide-soignant ne peut pas donner des soins médicaux, mais il participe à la surveillance de l'état des personnes prises en charge (surveillance de la tension artérielle, de la température des patients, de la douleur etc …)

    Cette profession demande de la force physique, de la délicatesse, de la rigueur, de la disponibilité, de la patience, de la tolérance et du tact, le sens de l'écoute, des capacités d'initiative et de travail en équipe.


    Pour plus d'information,consultez la fiche métier.


    Conditions d'inscription


    Il faut avoir 17 ans au moins à la date de l'entrée en formation.
    Certains candidats sont dispensés de l'épreuve écrite d'admissibilité (épreuve écrite):
    - Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme homologué au minimum niveau IV (Bac …)
    - Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum niveau V (BEP Sanitaire et social, BEP agricole …)
    - Les candidats titulaires d'un titre ou diplôme étranger leur permettant d'accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu
    - Les étudiants ayant suivi une 1ère année d'études conduisant au DE infirmier et n'ayant pas été admis en 2ème année.
    Les candidats titulaires d’un Bac pro SAPAT ou ASSP et les candidats titulaires d’un des diplômes suivant : DEAP, DE ambulancier, DEASV ou mention complémentaire, DE AMP, TP assistante de vie aux familles, bénéficient d’une épreuve d’admission spécifique.( Art 18 et 19.) .


     

    Modalités d'inscription

    Le secrétariat « concours » est ouvert tous les jours de 8h30 à12h15 et de 13h à16h sauf le lundi matin.

    La préinscription est obligatoire sur le site : pre-inscription.fr
    avec téléchargement du dossier d'inscription. Le dossier d'inscription papier est à déposer ou à envoyer à l'IFSI, l'inscription est définitive à réception du dossier complet.


     

    Formation aide-soignant(e)


     

    La formation accueille 69 élèves en parcours complet et 27 élèves en parcours partiel, soit une promotion de 96 élèves. Les élèves en cursus partiels sont soit: - titulaire d'un diplôme d'assistante de vie aux familles, titulaire de la mention complémentaire d'aide à domicile, titulaire d’un diplôme d’ambulancier, titulaire d’un diplôme d’auxiliaire de puériculture, titulaire d’un diplôme d’aide médico psychologique
    - titulaires d’un Bac pro SAPAT ou ASSP
    Les élèves en post VAE peuvent également réaliser un parcours de formation, ils sont accueillis en plus des effectifs de l’IFAS.

    La formation est organisée conformément à l'arrêté du 22 octobre 2005, relatif au diplôme professionnel d'aide-soignant.
    >l'arrêté du 22 octobre 2005

    Elle se déroule en 10 mois de septembre à juillet soit :
    - 41 semaines de formation dont :
    * 24 semaines de stages cliniques proposés par l'IFAS (6 stages de 4 semaines soit 840 h) avec un stage dans une structure optionnelle organisé en fonction du projet professionnel de l'élève en accord avec l'équipe pédagogique
    * 17 semaines à l'IFAS (soit 595 h) avec 8 modules théoriques
    - 35 heures par semaine
    - 3 semaines de congés.

    Coût de la formation et financement



    Le coût de formation est réévalué chaque année.
    Différents modes de financement sont possibles:
    - Pour les salariés : Employeur ou C.I.F. (Congé individuel de Formation).
    - Pour les demandeurs d'emplois : Pôle Emploi ou Conseil Régional
    - Autre : bourse du Conseil Régional ou financement individuel.
    En 2015, pour les jeunes en formation initiale, sans interruption de scolarité et candidats avec Bac pro SAPAT ou ASSP, le coût de la formation est pris en charge par le conseil régional.


    Validation de la formation et financement

    Le diplôme d'Etat d'Aide-Soignant est délivré par la DRJSCS après validation des compétences relatives aux 8 modules et aux 6 stages.